L’homme en Blanc

Petite histoire de Savate :

Quand il est arrivé avec son VTT américain S……. et sa belle tenue blanche d’équipe professionnelle, j’ai trouvé que l’ensemble n’était pas très harmonieux, tous les goûts sont dans la nature.
Avant de partir, sur le parking, il a fait démonstration de sa maîtrise, un vrai pilote, Bunny up, Wheelling… Et puis vers 9h15 s’en est allé pour sa randonnée, à la Palud il a râlé, au col du Granier il a râlé, et puis il a re-râlé car on passe deux fois au col, au château de Bellecombe il a encore râlé, mais moins vaillant face à une ado qui n’y comprend rien au VTT (ou qui fait semblant).
Et à l’arrivée plus rien !

J’avais du mal à trouver le sommeil hier soir, pourquoi ce mépris à l’arrivée, rien pas un mot à l’organisateur ?
Un peu comme Eddy Mitchel après deux ou trois vers de Whisky, au petit matin m’est apparu la solution :

Mes biens chers adhérents, mes biens chères adhérentes, nous pouvons l’annoncer tous en cœur, « celui-là, on l’a bien calmé ! »

Merci Phiphi pour le titre génial de cette rando, merci les filles Berlioz d’avoir assuré toute la journée le Stand de Bellecombette, merci la famille Gianese, les copains de Noé, Vincent et julien à la buvette, merci les femmes et les parents des adhérents au barbecue et merci à tous les Déraillés d’avoir contribué depuis 6 mois à la réussite de cette randonnée.

390 participants, une recette positive, Les commentaires sur Facebook sont au rdv, l’esprit Savate est là et pas encore calmé !